La réserve nationale de Samburu au Kenya

Si vous souhaitez réaliser un voyage hors du temps, loin de la foule et des circuits les plus courus, la réserve nationale de Samburu est faite pour vous. Au cœur d’un Kenya typique, vous vivez un séjour plus intimiste, découvrez des créatures sauvages uniques, dans un milieu naturel époustouflant.

Happés par la beauté des paysages entre plaines arides et zones montagneuses, vous vivez également une magnifique expérience humaine en rencontrant un peuple fabuleux, les Samburu.

Nous vous invitons à découvrir cette région reculée du Kenya qui vous promet un dépaysement total !

samburu réserve national kenya

Présentation de la réserve nationale de Samburu

La réserve tire son nom de la région de Samburu, où elle est située. Bordant les rives de la rivière Ewaso Ng’iro au centre du Kenya, elle est limitrophe avec la réserve de Buffalo Springs et est voisine avec celle de Shaba.

Superficie : La réserve s’étend sur une superficie de 165 km2 avec une altitude variant entre 800m et 1230m.

Accessibilité : Samburu est situé à 350 kilomètres de Nairobi. Il faut environ six heures de route depuis la Capitale du Kenya pour arriver à la réserve.

Paysages : Le climat semi-aride de Samburu est propice aux broussailles et petits acacias dominant le paysage de la réserve. La région sèche et vallonnée crée un paysage spectaculaire et accidenté. En arrière-plan du parc, les monts Koitogor et Ololokwe surplombent la réserve. Cet incroyable écosystème est traversé par la rivière Ewaso Ng’iro, bordée par de majestueux acacias et des palmiers dooms. Point d’eau principal des animaux de la région, la rivière assure ainsi la survie de la vie sauvage dans cette partie aride du pays.

Quel animaux voir à Samburu ?

éléphants kenya

L’abondance d’acacias, d’arbres épineux et de prairies attirent une grande variété d’animaux. Le parc naturel de Samburu réserve bien des surprises avec sa vie sauvage. Son climat aride et ces paysages rouges et secs attirent des espèces spécifiques que vous ne trouvez nulle part ailleurs dans le pays ainsi que la plupart des Big Five. 

C’est ainsi le paradis pour les éléphants. De multiples troupeaux vivant dans le parc viennent s’abreuver à la rivière. D’autres animaux classiques comme les buffles, impalas et cobes à croissant trouvent refuge dans la réserve.

De nombreux prédateurs sont aussi observables comme le lion, le léopard, guépards, la hyène et même le lycaon.

Les eaux d’Ewaso Ng’iro ne sont clairement pas propices à la baignade, abritant un grand nombre de crocodiles du Nil ! Se prélassant souvent sur les rives, vous avez peut-être l’occasion d’observer l’impressionnante taille de ce spécimen, étant l’un des quatre plus grands crocodiliens du monde. D’autres reptiles sont observables dans la réserve comme la tortue africaine à éperon, menacée d’extinction.

Les rhinocéros ont disparu de la carte dans cette partie du pays dû à la chasse et au braconnage. Aujourd’hui de nombreuses actions sont menées pour sauver les espèces encore présentes dans le pays. Lors de votre excursion à Samburu, vous pouvez venir observer la plus grande réserve de rhinocéros noirs de l’Afrique de l’Est à Ol Pejeta Conservancy. Ce sanctuaire abrite et protège également les deux derniers rhinocéros blancs du Nord au monde.

Les célèbres lionnes de Samburu

La réserve de Samburu est l’un des deux domaines où la célèbre lionne Elsa a été élevée par les écologistes George et Joy Adamson dans la fin des années 50. L’histoire de cette lionne est rendue célèbre par les œuvres de Joy Adamson et leurs adaptations au cinéma, dont le film primé Born Free (Vivre libre).

La réserve nationale de Samburu est également réputée pour avoir vécu un phénomène contre nature unique au début des années 2000. Une lionne du parc décide de quitter son groupe et de vivre en solitaire avant d’adopter un petit oryx.

Elle sera baptisée Kamunyak, « la bénie » en samburu et viendra à adopter cinq autres petits par la suite. Elle les élève comme des lionceaux avant de finir par s’en détacher. La lionne est aperçue pour la dernière fois en 2004.

Les Special Five de Samburu

Si vous rêvez d’Afrique, de safari et d’animaux sauvages vous connaissez probablement les Big Five, étant aujourd’hui les cinq animaux d’Afrique les plus recherchés lors de safaris. Cependant l’incroyable décor aride et rouge de la réserve nationale de Samburu offre une incroyable variété d’animaux unique en son genre.

Vous avez l’opportunité de découvrir le « Special Five » du Nord du pays, certes moins connu que les Big Five mais tout aussi fascinant et encore plus rares !

L’Oryx Beïsa : L’Oryx Beïsa est un majestueux ongulé proche de l’antilope Il vit principalement dans les steppes et semi-déserts de la Corne de l’Afrique.

Les Zèbres de Grevy : Avec seulement environ 2 000 spécimens restant à l’état sauvage, le zèbre de Grevy, qui habitait les plaines de Somalie, d’Éthiopie, de Djibouti et du Kenya, est désormais confiné au sud de l’Éthiopie et au nord du Kenya. Il est le plus grand des équidés sauvages mais aussi le plus menacé des espèces de zèbres. En une trentaine d’années, plus de dix mille d’entre eux ont disparu.

Les Gazelles de Waller : Cette espèce d’antilopes est également appelée antilope girafe, gazelle- girafe ou gérénuk. Parfaitement adaptées aux zones arides, les gazelles de Waller peuvent survivre sans eau, absorbant l’humidité des plantes qu’elles mangent. Très gracieuses, elles peuvent courir jusqu’à 100km/h pour fuir un prédateur ou un danger quelconque.

La Girafe Réticulée : Elle est également connue sous le nom de girafe somalienne. Son pelage unique la rend peut-être la girafe la plus facile à identifier parmi toutes les espèces.
Cette espèce occupait une grande partie du continent africain il y a plusieurs décennies, mais aujourd’hui, elle vit dans les savanes arides, les forêts tropicales et les plaines du Kenya, de l’Éthiopie et de la Somalie.

Les Autruches de Somalie : Elle se distinguent des autruches d’Afrique par le plumage blanc de leur queue et non roussâtre comme celui de leurs consœurs. Vivant dans des zones arides et semi-désertiques, cette espèce s’adapte parfaitement au milieu naturel du parc de Samburu.

Les Little Five de Samburu

Les défendeurs de l’environnement ont voulu mettre l’accent sur les fascinantes petites créatures de la savane en mettant en avant les « Little Five ». Ces cinq petites espèces sont observables à Samburu avec la musaraigne-éléphant, la tortue léopard, le rhinocéros coléoptère et le fourmilion.

alecto à bec rouge

La Musaraigne-éléphant : C’est un petit mammifère insectivore à long nez ressemblant à un mulot. Elle est sans doute le plus adorable des Little Five et est peut-être la plus difficile à trouver. De nature timide et très rapide, elle est rarement aperçue. Répandue surtout en Afrique australe, elle n’a été découverte que récemment en 2005 dans les monts Udzungwa en Tanzanie.

L’oiseau Buffle-tisserand ou les Alectos: Vivant dans des régions sèches, les buffles-tisserands se nourrissent en petits troupeaux bruyants, à même le sol, souvent dans le sillage de troupeaux de buffles. Cet oiseau réunit trois espèces avec les tisserands à tête blanche, les alectos à bec blanc et ceux à bec rouge (ref la photo). Ils sont en général corpulents avec de gros becs, mesurant entre 20 et 25 cm.

Le Rhinocéros Coléoptère : Ces insectes sont également nommés les coléoptères Hercule, car ils possèdent une force proportionnellement herculéenne par rapport à leur taille. Les adultes de certaines espèces peuvent soulever des objets faisant 850 fois leur poids. (Cela équivaudrait à un humain soulevant neuf éléphants mâles adultes !) Le coléoptère rhinocéros peut atteindre jusqu’à 15 centimètres, ce qui en fait l’un des plus grands coléoptères au monde.

La Tortue Léopard : La tortue léopard est la deuxième plus grande tortue originaire d’Afrique. Seule la tortue à éperon africaine est plus grosse. Sa carapace est joliment tachetée de couleurs dorées et noires rappelant le pelage du léopard. De nature solitaire, cette tortue plutôt petite peut mesurée jusqu’à 100cm de long. Ses œufs sont régulièrement volés par les oiseaux et sont également une source d’alimentation pour les peuples autochtones de la région.

Les Fourmilions : Ce sont des insectes crépusculaires ou nocturnes au vol lent. Ils ressemblent à des libellules une fois adultes. Cependant lorsqu’ils sont encore des larves, ils sont de nature sauvage et peuvent être redoutables avec des mâchoires acérées!

Quels oiseaux observer à Samburu?

Oiseaux à Samburu au Kenya

En plus du Buffle- tisserand, déjà mentionné, la réserve nationale de Samburu offre une variété incroyable d’oiseaux avec plus de 450 espèces !

Parmi l’assortiment coloré d’oiseaux, vous trouvez les favoris des ornithologues amateurs tels que le martin-pêcheur à tête grise, les beaux guêpiers et les rolliers à gorge lilas avec leur plumage coloré, des pluviers, différents types d’outardes… Les magnifiques calaos trouvent leur habitat dans les arbres du parc.

Vous avez aussi la chance d’observer de nombreux rapaces comme les aigles martiaux qui s’attaque parfois aux guépards pour leur voler leurs proies ! Vous trouvez également des aigles de Verreaux et des steppes, des bateleurs des savanes, de drôles de messagers sagittaires, de nombreux vautours comme le palmiste africain. Les faucons pygmées qui sont les plus petits rapaces d’Afrique sont également présents.

De beaux échassiers comme le héron et le Marabout d’Afrique vivent dans la réserve.

Le peuple Samburu

Les Samburu sont une tribu riche en couleur et en traditions qui vient du Soudan. Sa population est venue s’installer au Kenya dans la province de Grand Rift, au nord du Mont Kenya et au sud du lac Turkana.

La région de Samburu a particulièrement attiré ce peuple nomade et éleveur de bétail. En effet, la rivière Ewasso Nyiro assure leur besoin en eau et permet l’abreuvement de leurs troupeaux.

samburu kenya

Le peuple Samburu est étroitement lié aux Maasaï. Ils appartiennent au même groupe parlant le Maa et adoptent des modes de vie et codes vestimentaires similaires. Ils vivent dans des huttes semblables aux maisons traditionnelles des Maasaï, les « Manyattas».

Vous avez l’occasion de les rencontrer lors d’une magnifique immersion dans le nord du Pays ; Vous êtes fascinés par les couleurs vives qu’ils portent et qui marquent leur personnalités joyeuses et accueillantes. Vous partez à la rencontre de leur histoire, culture et mode de vie.

Vous pouvez aider aux activités journalières comme la traite des chèvres, la gestion du bétail ou le ramassage de bois. Le soir vous partagez des moments inoubliables à la belle étoile, autour d’un feu de camp, avant d’aller vous coucher dans une hutte traditionnelle. Vous vous réveillez avec le lever de soleil sur la savane et profitez de ces instants de pur bonheur au coeur d’un décor incroyable.

Ololokwe est la montagne sacrée du peuple samburu habitant la région. Il est possible de la grimper lors d’un trek authentique. C’est le moment de la grande aventure ! Soyez prêt à vivre une belle expérience au plus proche de la nature en compagnie d’un guide Samburu. Une fois arrivés au sommet, vos efforts sont récompensés avec un magnifique panorama sur des paysages en cascades et des collines spectaculaires.

le mont ololokwe au kenya

Conseil pour un safari à Samburu

Durée conseillée : Nous vous conseillons de rester au moins trois jours dans le parc pour profiter de sa vie sauvage et de prendre le temps de rencontrer ses habitants.

Notre avis : Pour les amoureux d’aventures authentiques, exclusives et intimistes, la réserve Samburu et son incroyable peuple sont un vrai coup de cœur.

Meilleure période pour visiter Samburu : Le parc se visite toute l’année offrant des températures agréables, entre 23 degrés (en juillet) jusqu’à 30 degrés en février. Les mois d’avril et de novembre sont les plus pluvieux. Si vous souhaitez observer des prédateurs en particulier, privilégiez la saison sèche. Les prédateurs sont à l’affût de leur proie aux abords de l’Ewaso Ng’iro, à la recherche d’antilopes et de gazelles venant boire et se rafraîchir. Les crocodiles sont également de sortie, prenant un bain de soleil sur les berges de la rivière.

Equipement pour votre safari : La réserve nationale de Samburu se trouve dans une région reculée du pays avec un climat semi-aride. Il est donc important de bien adapter vos affaires en vous protégeant soigneusement du soleil. Pour vous aider dans la bonne préparation de votre safari au Kenya, nous vous avons rédigé une liste complète des équipements à emporter !

Après un safari unique et une immersion en terre Samburu forte en émotions, vous pouvez finir votre séjour sur les magnifiques plages de sable blanc de Diani Beach. C’est un cadre idéal pour les voyages en amoureux au Kenya mais aussi pour les familles qui cherchent à combiner aventure et détente sous les tropiques !