Big Five en Tanzanie et au Kenya : où, quand et comment les voir lors de votre safari

Les Big Five fascinent et sont le rêve de beaucoup de voyageurs réalisant un safari en Afrique. Ils regroupent le lion, le léopard, l’éléphant, le buffle et le rhinocéros. Ils sont synonymes d’un séjour inoubliable, et la Tanzanie et le Kenya restent des observatoires de premier choix pour les trouver. Mais où pouvez-vous voir les Big Five? Dans quels parcs avez-vous le plus de chance de les observer?
Thomas, guide d’Endallah depuis dix ans vous partage ses secrets pour les voir.

Que signifie le terme Big Five

Il tire son origine des cinq animaux les plus difficiles à traquer et à abattre selon les amateurs de chasse. Des décennies de chasse et de braconnage ont gravement menacé leurs populations. Certaines de ces espèces sont hélas aujourd’hui soit en danger, soit en voie d’extinction.

La bonne nouvelle est que les organisations internationales de conservation de la faune ont pris conscience du problème et ont entrepris des actions de sauvegarde.

Aussi, voyager en Tanzanie et au Kenya et participer à des safaris responsables, contribue grandement aujourd’hui à la préservation du Big Five. Les frais d’entrées des parcs nationaux sont investis dans des programmes de conservation de la vie sauvage. De plus, les emplois locaux ainsi créés grâce au tourisme, offrent une alternative crédible et viable au braconnage.

Big Five en Tanzanie et au Kenya : 1 - Le léopard

Il est le plus petit du Big Five, mais est aussi le plus difficile à observer en liberté pendant les safaris. Le léopard se reconnait à ses yeux verts et son pelage ocellé. Il est capable de courir jusqu’à 60km/h, mais ne dispose pas d’endurance. Il affectionne le repos à l’ombre et se met en chasse dès la fin de journée.

Le léopard possède un corps musculeux et taillé à ses habitudes de chasse. Ses proies sont légèrement plus petites que celles du lion. Il les cache dans les hauteurs des arbres afin que personne ne les lui vole.

Même s’il préfère des proies de taille moyenne à petite, il a déjà été observé qu’un léopard s’en prenne à des Élands (une des plus grandes espèces d’antilopes) pouvant peser jusqu’à 900 kilos !

Roi de l’adaptation, il est également apte à se passer d’eau pendant des longues périodes, s’hydratant alors uniquement grâce aux proies qu’il aura saisie.

De manière générale, les léopards mènent une existence farouchement secrète, leur observation ne peut être garantie ; mais plus vous passerez de temps dans les parcs, plus grandes seront vos chances de les apercevoir.

Où observer le léopard en Tanzanie?

Le parc National du Serengeti: Vous le trouverez en particulier à Seronera, la partie centrale du parc, le long des rivières et des vallées.

Le Parc National de Tarangire: De septembre à octobre, car la fin de la saison sèche est propice à l’observation des léopards. En manque de nourriture, après ces longs mois de sécheresse, ils sortent plus facilement pour chasser.

Au cratère du Ngorongoro il est difficile de les apercevoir. Ils se trouvent uniquement sur les versants du cratère et se cachent dans les arbres.

Où observer le léopard au Kenya?

Le Parc National Maasaï Mara : vous avez dans ce parc, de très bonnes chances d’observer un léopard, à condition de lever la tête 😉

Lake Nakuru : Une population relativement importante de grands félins réside le long du lac, et les léopards ne sont pas rares.

Les parcs nationaux de Samburu et Buffalo Springs : Vous avez de grandes chances de voir un léopard, plus généralement entre les deux parcs, sur les berges de la rivière Ewaso Ng’iro.

La zone de conservation Ol Pejeta : Les observations de léopards y sont possibles, car une vingtaine de ces grands félins a élu domicile dans ce parc.

La population réduite de léopards dans le Parc National d’Amboseli ne permet pas d’observations régulières, et les chances de les voir sont donc très réduites.

Big Five en Tanzanie et au Kenya : 2 - Le buffle

Le buffle est certainement l’animal du Big Five qui est le plus facilement observable car il est le seul à ne pas être menacé ou en voie d’extinction. De plus, les grands troupeaux qui comptent facilement plusieurs milliers d’individus se déplacent à travers toute la Tanzanie. Vous le trouvez également au Kenya.

Ce grand herbivore des plaines vit en moyenne de 20 à 25 ans, et pèse entre 700 et 900 kilos. Ses besoins en eau sont importants, pour s’abreuver et se rafraichir, c’est pourquoi il est fréquent de les observer près de points d’eau.

Malgré une peau épaisse et dure, il apprécie les bains de boues afin de se débarrasser des parasites.

Le buffle est considéré comme le plus dangereux des Big Five, notamment si on le remet dans le contexte de la chasse : s’il se sent menacé, ll n’hésitera pas à charger. Et d’autant plus s’il est blessé !

Où observer le buffle en Tanzanie?

Le Parc National du Serengeti: Même si les buffles ne sont pas les stars dans ce parc, cela reste un excellent spot de rencontre durant la période de migration des hordes, de juillet à novembre.

Le parc de Selous: Cette réserve est sûrement le meilleur endroit pour observer des buffles. Ils sont chez eux, et leur population dans cette zone est estimée entre 120 000 et 150 000. Les chances d’observations y sont quasi garanties.

Le Cratère du Ngorongoro: Ce parc attire également un grand nombre de buffles.

Les Parcs Nationaux du lac Manyara et d’Arusha: Ces deux parcs proposent des safaris à pieds avec un ranger. Cela vous donne l’opportunité de les observer différemment, de plus près et de prendre toute la mesure de leur imposante silhouette.

Où observer le buffle au Kenya?

 Parc National Maasaï Mara : Voir des buffles est presque une garantie dans ce parc. Il voit notamment passer la grande migration chaque année, drainant plusieurs milliers d’individus dans son sillon.

Lake Nakuru : Ce parc ne vous décevra pas, et les buffles sont présents tout au long de l’année, en troupeau de plus ou moins grande taille.

Le Parc National Amboseli : Situé non loin du Massaï Mara, à la frontière de la Tanzanie, et au pied du Kilimandjaro, vous pourrez observer les troupeaux de buffles à loisir.

La zone de conservation Ol Pejeta : Vous aurez de grandes chances de trouver des buffles dans ce parc, où ils sont présents toute l’année.

Vos chances d’observation des buffles dans les parcs nationaux de Samburu et Buffalo Springs sont ici les plus faibles. En effet, les buffles ne passent dans ces parcs que très rarement, les amateurs de cornes seront déçus.

Big Five en Tanzanie et au Kenya : 3 - Le rhinocéros

Cet animal imposant, pouvant peser jusqu’à plus de 2500kg, mène une existence solitaire sauf les femmes qui sont généralement avec leurs petits. Le braconnage ayant décimé  les rhinocéros, en observer un, blanc ou noir, est un un véritable cadeau et une chance extraordinaire. Sa population est gravement menacée et fait l’objet de nombreux projets de sauvegarde.

Les rhinocéros, comme de nombreux animaux de la savane, sont actifs aux heures les plus fraîches, et ont tendance à dormir durant la journée. Tous comme le buffle, le rhinocéros aime les bains de boues, qui le tiennent au frais, et évite la prolifération des parasites sur son cuir.

Les rhinocéros se méfient des hommes (leurs seuls prédateurs) et ne chargent que lorsqu’ils se sentent menacés, ou pour protéger leurs petits.

Où observer le rhinocéros en Tanzanie?

Le Cratère du Ngorongoro et le Parc du Serengeti: Ils sont les meilleurs endroits pour voir des rhinocéros.

Actualité: Un nouveaux projet de sauvegarde des rhinocéros a vu le jour au parc national du Serengeti. Neuf rhinocéros noirs de l’Afrique du Sud ont été réinsérés dans le parc. C’est une excellente nouvelle pour la conservation de l’espèce qui vous donnera plus de chance de l’observer.

Suite à des programmes de repeuplement, le nombre de rhinocéros en Tanzanie a augmenté ces dernières années.

Où observer le rhinocéros au Kenya?

Lake Nakuru : Observer les rhinocéros est ici presque garanti ! On en trouve tout au long de l’année, par petits groupes, ou des femelles seules avec leurs petits. Sachez apprécier cette chance 😉

La zone de conservation Ol Pejeta : La conservation des rhinocéros, c’est ici ! Avec les deux derniers spécimens de rhinocéros blancs du Nord au monde ! Ce parc est la garantie de pouvoir observer ces bêtes à cornes ^^

Peu de rhinocéros subsistent dans la région du Parc National Maasaï Mara, vos chances d’observations sont donc relativement faibles.

Big Five en Tanzanie et au Kenya : 4 - Le lion

Le roi de la savane est forcément familier à tout à chacun et représente la force sauvage de la faune. Le lion est considéré par de nombreuses tribus comme divin; il fascine et inspire le respect. Une des plus grandes populations de lions se trouve en Tanzanie, avec environ 3000 individus recensés.

Les lions se sentent à l’aise dans des milieux ouverts et secs, c’est pourquoi la savane est un de leurs bastions. Et contrairement aux autres fauves, ils vivent en troupes, qui sont des unités sociales stables.

Seuls les mâles dominants ont droit de reproduction au sein de la troupe, mais cette période dure peu : 2 à 4 ans en moyenne.

Il est communément admis que les lionnes courent plus vite que les lions, avec des pointes de vitesse allant jusqu’à 60 km/h, mais sur des distances très courtes.

Où observer le lion en Tanzanie?

Le Parc National du Serengeti: Toute l’année

Région du Ndutu: De janvier à mars vous aurez peut être la chance de voir des lions en chasse. Période des naissances de la Grande Migration des gnous et zèbres, c’est l’occasion également d’observer ces herbivores. Le reste de l’année, cette zone est propice aux safaris et est peu visitée. Avec de la recherche et de la patience, on peut facilement voir les lionnes avec leurs petits.

Le parc de Tarangire: Comme pour les léopards, vous pourrez les observer de septembre à octobre.

Le Cratère du Ngorongoro: Il y a de bonnes chance de les voir tout au long de l’année.

Attention au Parc National du Lac Manyara: Il est souvent illustré comme le parc des lions alors que vos chances de les apercevoir sont assez rares. Il est préférable de choisir l’un des autres parcs mentionnés pour observer le roi de la savane.

Où observer le lion au Kenya?

Le Parc National Maasaï Mara : Voir des lions ici est pratiquement une garantie ! Leur densité de population est restée stable dans la région, alors qu’elle décline partout ailleurs dans le monde.

Lake Nakuru : De bonnes chances d’observer le roi des animaux, de nombreux groupes arpentent ce parc toute l’année.

Les parcs nationaux de Samburu et Buffalo Springs : Un lieu idéal et de bonnes chances de pouvoir observer les lions.

La zone de conservation Ol Pejeta : Il faut favoriser les observations matinales pour avoir la chance des voir les lions plus actifs.

Big Five en Tanzanie et Kenya : 5 - L'éléphant

L’éléphant d’Afrique est le mammifère le plus grand de la planète, et vous avez de fortes chances de les voir durant vos safaris! Ils vivent entre 60 et 70 ans et sont de robustes animaux.

La force tranquille de ces géants leur évite d’avoir trop de prédateurs, hormis les humains qui ont malheureusement mis en danger l’espèce, en raison de leur ivoire.

Avec environ 20 km/h de vitesse de pointe en courant, il ne s’agit pas là du meilleur sprinter du Big Five 😉

Ces grands pachydermes herbivores sont capables de traverser de grandes distances, en quête d’un point d’eau durant les saison sèches. L’organisation social du groupe est matriarcale, avec une femelle plus âgée à la tête de la troupe, prenant les décisions qui s’imposent grâce à son expérience acquise.

Où observer l'éléphant en Tanzanie?

Le Parc National de Tarangire: C’est l’un des meilleurs endroits pour observer des groupes pouvant aller jusqu’à plusieurs centaines, répartis dans le parc. Vous les verrez notamment près de la rivière Tarangire.

 

Si vous souhaitez observez les éléphants différemment rendez-vous au Tarangire Safari Lodge.Depuis sa terrasse, vous aurez une vue magnifique sur ces impressionnants mammifères et la savane qui les entoure.

Vous aurez également l’occasion de les observer dans les autres parcs du pays comme dans celui du Serengeti dans le nord et de Selous dans le sud du pays.

Où observer l'éléphant au Kenya?

Le Parc National Maasaï Mara : Observer les éléphants dans ce parc est quasi garanti, peu de chances donc d’être déçus.

Lake Nakuru : C’est certainement le seul endroit où les éléphants ne sont pas (ou très peu) présents au Kenya.

Le Parc National Amboseli : Les stars de ce parc ? Les éléphants ! Une densité exceptionnelle qui ravira tous les passionnés de pachydermes, spectacle pratiquement garanti !

Les parcs nationaux de Samburu et Buffalo Springs ainsi que la zone de conservation Ol Pejeta : Vos chances seront bonnes de voir évoluer ces géants dans leurs milieux naturels.

Conseils pour observer les Big Five lors de votre safari

Si votre objectif principal est de voir les Big Five, privilégiez les circuits traversant les parcs du nord de la Tanzanie, notamment le Serengeti et le Cratère du Ngorongoro. Nous vous conseillons de prévoir au moins trois, quatre jours de safari pour l’observation des animaux.

Bien que les Big Five restent très populaires, il n’est pas indispensable de les voir pour en prendre plein les yeux. La savane, de par son cadre, est déjà un endroit unique au monde. Elle regorge d’une incroyable diversité d’animaux comme les girafes, guépards, hippopotames…

J’espère vous avoir donné envie de partir à l’aventure et à la découverte de notre faune extraordinaire.