Zanzibar Town - Stone Town

Zanzibar Town, capitale de Zanzibar, est connue pour posséder le plus vieux quartiers de l’île. Stone Town est située sur la côte Ouest de l’île. Si vous avez envie d’un bouillon de culture et d’histoire sur les rives de l’Océan Indien, il n’y a pas meilleur endroit qu’ici. Non loin des plages paradisiaques de Zanzibar, la vieille ville vous offre un tissu urbain et culturel fascinant marqué par une riche histoire multiculturelle.

Stone Town a d’ailleurs été désignée site du patrimoine mondial de l’UNESCO en 2000 et vous réalisez pourquoi lorsque vous arpentez ses rues étroites.

Au cœur de la vieille ville, vous êtes baignés dans son atmosphère traditionnelle Swahili et découvrez son identité à travers ses habitants accueillants et la visite de ses magnifiques monuments. Vous êtes imprégnés par les odeurs et les couleurs des marchés locaux et profitez tout simplement de l’ambiance locale.

On vous partage un peu d’histoire et de culture, et bien sûr nos petits secrets pour découvrir Stone Town de manière authentique et solidaire!

Un peu d'histoire de Stone Town

Stone Town tire son nom « ville de pierre » de ses maisons ornées construites avec de la pierre locale par des commerçants et des esclavagistes arabes au cours du 19e siècle. La ville est fortement marquée par le commerce maritime intense qu’il y a eu pendant de nombreux siècles entre l’Asie et l’Afrique.

Une partie de son patrimoine retrace également les influences coloniales britanniques et portugaises avant que l’île ne soit définitivement indépendante puis unie à la Tanzanie (ex-Tanganyika).

L’île est également tristement connue pour avoir été un centre névralgique de la traite orientale des esclaves. On estime qu’environ 700 000 esclaves ont été vendus via Zanzibar entre 1830 et 1863. En 1863, un traité a été signé pour abolir la traite des esclaves, accepté par les Britanniques et les sultans omanais qui gouvernaient Zanzibar à cette époque.

Stone Town était également un important point de passage pour de nombreux explorateurs européens, dont David Livingstone qui lutta contre l’esclavage. Les balcons et les treillis ornés de certains bâtiments reflètent cette ancienne influence européenne.

Stone Town, une architecture unique

La ville de pierre de Zanzibar est un bel exemple des villes commerciales côtières swahili d’Afrique de l’Est. Son architecture, datant pour la plupart du XIXe siècle, témoigne des diverses influences qui sous-tendent la culture swahili, donnant un mélange unique d’éléments arabes, persans, indiens et européens.

Depuis qu‘elle est classée au patrimoine de l’Unesco, la ville fait l’objet de nombreux projets de rénovations. Ses monuments historiques les plus délabrés sont réhabilités petit à petit comme le Palais des Merveilles qui abrite le Musée d’Histoire et de Culture swahili et zanzibari.

La culture arabe de Stone Town est présente un peu partout dans la ville avec une architecture orientale dominante.

Les maisons étaient construites proches des unes des autres et en hauteur, permettant aux ruelles étroites de rester dans l’ombre et d’éviter aux habitants de trop souffrir de la chaleur durant les journées chaudes. Le vent provenant de la mer apportait également de la fraîcheur dans les rues de la ville.

Les habitations arabes se démarquent par leur forme souvent carrée, avec une grande cour intérieure qui permet à la lumière du jour de circuler partout dans la maison.

Les maisons étaient dépourvues de jardin ou de clôture, les familles arabes étant habituées à rester proches les unes des autres. D’ailleurs de nombreux bâtiments étaient reliés entre eux par des passerelles, comme des petits ponts encore visibles aujourd’hui au premier étage des logements. De cette façon, les femmes du foyer pouvaient facilement rendre visite aux parents et amis sans avoir à sortir dans les rues de la ville.

Que voir à Stone Town?

Vous pouvez passer des heures à vous balader au sein de ruelles et d’allées étroites, au cœur du labyrinthe fascinant que forme la vieille ville de Stone Town. Mais vous ne vous en lasserez pas !

Des visites guidés sont organisées pour vous permettre de découvrir ces monuments emblématiques… Vous n’êtes pas à l’abri de vous perdre dans ce dédale coloré!

Un point de départ tout trouvé pour partir à la rencontre de la ville de Stone Town, est sans doute le parc Forodhani Gardens, situé sur le front de mer. Créés en 1936, à l’occasion du jubilée du sultan Khalifa, ces jardins sont un lieu de rencontre très apprécié des locaux, qui viennent volontiers pique-niquer en journée ou prendre l’air le soir venu. Vous appréciez particulièrement la vue sur la vieille ville, au sud, depuis les hauteurs de l’escalier menant au pont.

Le Musée du Palais – Palace Museum « Beit-El-Sahel »

Le musée du Palais est appelé aujourd’hui le Palais du peuple.

Trois des bâtiments les plus significatifs de Stone Town se trouvent alignés, derrière le Forodhani Garden, et font face à l’océan. Le plus au Nord est le Palace Museum, un monument blanc aux créneaux impressionnants, et remontant à la fin des années 1890. Il a été la résidence principale du sultan de Zanzibar, de 1911 à 1964 (date de la révolution). Il est depuis connu sous le nom de People’s Palace.

Ce monument a ensuite été fermé au public, et servait de bâtiment administratif gouvernemental jusqu’en 1994. Néanmoins, depuis cette date, le palais s’est transformé en un superbe musée, offrant aux visiteurs de nombreux artefacts relatifs aux débuts du sultanat de Zanzibar, ainsi qu’une pièce entièrement dédiée à la princesse Salme.

La maison des merveilles - House of Wonders ``Beit-El-Ajaib``

Juste à côté de du palais se trouve la maison des merveilles, « House of Wonders » (Beit al Ajaib), qui est un rectangle parfait où les balcons se superposent et reposent sur des piliers impressionnants, le tout surmonté d’un beffroi.

Cet édifice fut construit comme palais cérémoniel en 1883, et doit son surnom au fait d’être le premier bâtiment de Zanzibar à bénéficier de l’électricité. Situé en face du Forodhani Gardens , c’est le plus haut bâtiment de Stone Town.

Jusque très récemment, il était le siège du parti politique CCM, mais il est aujourd’hui devenu l’écrin du Musée de l’Histoire et de la Culture, qui abrite la moitié des huit expositions permanentes sur l’histoire de l’île, et celle de la côte Swahili. Hélas, pas assez entretenu et dans un état global vétuste, il a vu un de ses balcon s’effondrer en 2012, avant une partie d’un plafond en 2016.

La maison des merveilles est donc fermée de temps à autre, pour y réaliser des travaux de rénovation indispensables, et la majorité de ses expositions ont été transférées au Musée de l’Art de Zanzibar (Zanzibar Museum of Art). Si toutefois vous avez la chance de vous y rendre lors d’une période d’ouverture du site, n’hésitez pas, l’endroit en vaut la peine !

Le vieux fort de Stone Town - Old Fort

Un peu plus loin, vous vous trouvez nez-à-nez avec le Old Fort, bâtiment certainement parmi les plus vieux de Stone Town. Construits par les arabes Omani, entre 1698 et 1701, sur les ruines d’une ancienne église portugaise, construite un siècle plus tôt, dont on peut encore apercevoir un des murs à l’intérieur de l’édifice.

Ce « Vieux fort », un grand bloc carré, bordé de créneaux, de couleur marron, a cessé d’avoir toute utilité militaire dans le courant du 19ème siècle. Il fut par la suite utilisé comme prison, dépôt de trains, ou bien comme club de tennis féminin !

Le fort est accessible,  vous avez la possibilité de monter jusqu’au chemin de garde et même d’avoir accès à certaines tours. Son restaurant vous servira des boissons fraiches bienvenues et vous pouvez même assister à une représentation de danse et de musique traditionnelle une fois par semaine.

Le musée d'Art de Zanzibar - Zanzibar Museum of Art

Non loin de la “Zanzibar Milestone », la stèle en marbre représentant les distances depuis Stone Town jusqu’aux différentes colonies de l’île, vous découvrez le Zanzibar Museum of Art. Connu également sous le nom de Peace Memorial Museum, ce bâtiment imposant, avec ses arabesques, ses dômes distinctifs, et ses murs blancs, ressemble à une mosquée ou une basilique.

Durant des années, le nom de « Musée » était quelque peu galvaudé ; mais depuis la fermeture pour rénovation de la Maison des Merveilles, de nombreuses expositions ont été rapatrié ici, redonnant un sens à son nom.

Vous aurez aussi la chance, en faisant le tour de l’édifice, de pouvoir observer sa porte arrière, réputée comme étant la plus vieille porte de zanzibar !

La cathédrale anglicane et le marché aux esclaves

En remontant Creek Road depuis le musée d’art de zanzibar, vous trouvez facilement l’immense cathédrale anglicane. Elle fut construite par « Universities’ Mission in Central Africa » (UMCA) sur l’ancien marché aux esclaves entre 1873 et 1880. Il est dit que le cellier près de l’hôtel St-Monica soit probablement une ancienne fosse où les esclaves étaient jetés en attendant d’être vendus. En effet, ce marché aux esclaves a été très actif durant une certaine période, mais fut fermé par le sultan Barghash.

Autour de cette cathédrale, vous pouvez observer de nombreuses plaques commémoratives de différents évènements historiques : les premiers missionnaires chrétiens, les marins ayant combattu le commerce des esclaves, ou encore les noms de ceux ayant trouvé la mort durant la première guerre mondiale…

Juste à côté de la cathédrale, vous pouvez visiter le « East African Slave Trade Exhibit », et y apprendre l’histoire économique et sociale de l’esclavage en Afrique de l’Est. Effrayant, mais très intéressant à la fois !

Que voir autour de Stone Town?

Les ruines de Mtoni Palace

Les ruines du palais de Mtoni se trouvent à une courte distance en direction du Nord depuis Stone Town, et peuvent être atteintes par la plage en longeant la mer.

Le plus vieux palais de Zanzibar, Mtoni, a été construit pour le sultan Said dans les années 1840’s. La princesse Salme, fille du sultan, décrit l’endroit comme idyllique. Elle précise qu’à une extrémité du palais, se trouvait des bains, et qu’à l’autre vivait le sultan avec sa femme principale. Jusqu’en 1885 et l’abandon du palais, des paons et des gazelles se baladaient librement, au milieu des cours.

Le palais fut utilisé, durant la première guerre mondiale, comme entrepôt, et quelques traces de ce passé subsistent encore. Aujourd’hui, seuls les murs et plafonds principaux ainsi que les bains demeurent. Mais les participants au projet de conservation travaillent d’arrache-pied afin de restaurer des sections entières dignes d’intérêts et de visites guidées.

Les bains persans Kidichi et Kizimbani

Les bains de Kidichi furent construits vers 1850, en l’honneur de la femme du sultan Said, Binte Irich Mirza, qui se trouvait être la petite-fille du Shah de Perse, et ont été décoré de stucs dans un style persan si particulier. Vous trouvez ces bains à environ trois kilomètres à l’Est de Bububu, après une petite marche d’une demi-heure environ.

Les bains de Kizimbani sont moins attirants, car il faut faire environ 3 kilomètres de plus en direction des terres. Les plantations de clous de girofles de Kizimbani, aujourd’hui visitées par des nombreux voyageurs, furent créées par un marchand arabe, Saleh bin Haramil, qui au début du 19ème siècle, fut le premier à importer ces épices à Zanzibar.

La chambre aux esclaves de Mangapwani - Slave chamber

A côté du village de Mangapwani, à quelques 10 km au Nord de Bububu, se trouvent une large grotte naturelle, et une « cave à esclaves » faite de la main de l’homme. Ces cellules carrées, creusées à même le corail, ont apparemment vu le jour pour garder les esclaves d’un important marchand, un certain Muhammad bin Nassor Al-Alwi.

Arrivés par navires, les esclaves étaient ainsi menés sur la plage en chaloupe, où ils restaient attachés dans ces alcôves en attendant d’être amenés et vendus en ville à Zanzibar Town, ou bien acheminés directement vers les plantations dans l’île.

Après 1873 et l’abolition de l’esclavage, cette grotte est restée active pendant encore de nombreuses années, faisant office de marché illégal d’esclaves. Aujourd’hui, le souvenir reste vif lorsque vous vous rendez sur place.

Vous prenez plaisir à flâner dans les rues de Stone Town et ne manquez pas de pouvoir faire des activités par vous-même. Cependant la ville est si riche et complexe à appréhender qu’on vous propose d’optimiser votre visite en découvrant la vieille ville et ses alentours avec nos guides locaux qui sont nés et vivent ici.

Zanzibar c’est leur maison, ils vous ouvrent les portes de leur ville et vous permettent de rencontrer ses habitants, de partager des moments avec eux à travers des activités solidaires et de mieux comprendre la vie locale. Vous pouvez d’ailleurs réserver ces activités lors de la réservation de votre voyage.

Que faire à Stone Town?

La visite historique de Stone Town

Vous déambulez dans les rues étroites de la vieilles ville le temps d’une demie journée à la découverte de son héritage culturel et historique. Au fil de la visite, vous vous imprégnez des racines cosmopolites de Zanzibar avec son architecture urbaine fascinante.

Vous apprenez l’histoire de la ville en visitant ses monuments les plus emblématiques (se référer au paragraphe précédent), vous passez devant les célèbres portes de Zanzibar qui ornent certaines maisons comme Tippu Tip’s House. Minutieusement taillées, ces portes étaient signe de richesse et représentaient le statut social et la fonction de son propriétaire.

Vous flânez à travers les étales colorées du grand marché alimentaire de Darajani. Ici, les locaux vendent des produits de la région, épices, poissons, viandes, légumes frais et des paniers de fruits tropicaux. De quoi éveiller vos papilles et vos sens !

Visite culturelle nocturne

Zanzibar Town n’est souvent qu’un lieu de passage pour les voyageurs. Pourtant la vieille ville mérite de s’y attarder plus d’une journée. Au coucher du soleil, la ville se réveille et dévoile une nouvelle facette, offrant une ambiance nocturne unique.

Pour profiter amplement de cette atmosphère nous vous proposons une visite culturelle de Stone Town au coucher du soleil. Vous contemplez les couleurs du soir de la ville, son marché nocturne, les hommes dans leur kanzu blanc, les femmes enveloppées dans des buibuis noirs et leur kanga aux motifs colorés.
Vous écoutez les bruits des rues, des gens qui bavardent, des enfants qui jouent, des vendeurs de rue, le son des musiques provenant de la rue et des restaurants.

Vous terminez votre soirée avec un dîner swahili privé sur l’un des rooftops de Stone Town et en prenez plein les yeux avec une vue à 360 degrés ! Les couples apprécient particulièrement ce moment de détente en amoureux ! Vous vous laissez bercer par la mélodie des musiques traditionnelles.

La culture métissée de l’île a fait émerger des courants musicaux nouveaux comme le taarab. Vous pouvez découvrir cette musique propre à la culture de Zanzibar dans l’ancien dispensaire (old dispensary) de la ville, qui a été réhabilité en centre culturel dans les années 90.

Connu également sous le nom dispensaire Ithnashiri, il doit son nom au fait qu’il a servi de dispensaire dans la première moitié du XXe siècle. Il est un modèle de l’architecture multiculturelle de la ville et est un des bâtiments les plus finement décorés de Stone Town. Dans son bar-restaurant, les musiciens du conservatoire local font quotidiennement des concerts de taarab traditionnel.

Visite de Stone Town avec les enfants

Cette visite est spécialement adaptée aux enfants pour leur faire découvrir Zanzibar de manière ludique. Ils font des visites solidaires dans des ateliers de sculptures en bois et rencontrent les enfants de Zanzibar en visitant une école.

Ils s’amusent avec leurs mains et font travailler leur imagination en participant à des cours de peinture de Tingatinga pour ramener un beau souvenir local à la maison ! D’autres surprises les attendent !

Made in Zanzibar

Vous souhaitez découvrir le savoir-faire local et être au plus proche des petits artisans de la région ? Cette visite culturelle et solidaire est une magnifique découverte de l’artisanat local avec ses riches influences arabes et indiennes.

Les habitants de Stone Town ont développés un savoir-faire unique, au carrefour de plusieurs civilisations. Vous partez les rencontrer dans leurs ateliers et petits boutiques et découvrez leur savoir-faire. C’est le moment idéal pour acheter des souvenirs solidaires directement chez les petits artisans du coin!

Spice Tour - Les épices de Zanzibar

L’une des visites les plus populaires est évidement le Spice Tour mettant en valeur les épices qui font la renommée de l’île. Etant l’un des plus grands exportateurs d’épices au monde, Zanzibar vous donne  l’opportunité de découvrir les saveurs familières de votre cuisine en sillonnant des plantations d’épices.

Le long d’une belle promenade en vélo, dans la forêt qui surplombe la ville et l’océan, vous découvrez une variété d’épices lors de la visite de petites fermes locales.  Vous finissez votre excursion par la dégustation d’un savoureux repas traditionnel.

épices zanzibar

Journée Safari Blue à Zanzibar

Stone Town est un excellent point de départ pour réaliser des excursions en mer.

Vous pouvez embarquer dans un dhow, voilier arabe traditionnel, pour aller explorer les fonds marins en snorkelling, de jolies petites plages, nager dans les eaux translucides de l’Océan Indien…

Mrembo, spa traditionnel de Zanzibar

Bien que depuis peu, de nombreux spas et salons de massages aient ouvert à Zanzibar, il est une institution reconnue de tous : le Mrembo Traditional Spa. Dans un écrin antique, non loin de la cathédrale Saint-Joseph, Mrembo est un petit havre de paix, où vous trouverez les traitements et soins traditionnels de Zanzibar et Pemba.

Pour madame, un traitement traditionnel appelé Singo, mélange d’arômes fait-mains pour un soin exfoliant à base de jasmin, ylang-ylang, et pétales de roses, qui était autrefois réservé aux jeunes filles allant se marier. Pour monsieur, le gommage Vidonge, à base de clous de girofles, et qui aurait des effets aphrodisiaques selon les hommes de Pemba.

Cette institution se double d’un projet communautaire très engagé, puisque deux des quatre praticiens sont handicapés : un est sourd, et un autre est aveugle. Ils ont pu en tirer d’énormes avantages aux niveaux personnels et sociaux, étant connus et reconnus pour leur savoir-faire.

Où dormir à Stone Town?

Les dernières années, de nombreux hôtels ont vu le jour à Stone Town et sur le reste de l’île. Vous avez donc de nombreuses options pour tous les budgets, de la simple guesthouse aux hôtels de luxe. Pour vous aider dans votre choix, nous vous partageons nos coups de cœur des hébergements dans la vieille ville :

Zenji hotel** : Cette maison d’hôte aux engagements sociaux et environnementaux, se situe près de la plage, au cœur de la vieille ville. Ce petit coin plein de charme abrite un restaurant et un café. Les chambres sont pourvues de leur propre salle de bain privative et pour certaines d’un balcon.

Zanzibar coffee house** : Dans une maison de style arabe datant de 1885, ce petit paradis authentique sans prétention est l’endroit rêver pour déguster un excellent café comme son nom l’indique. Les chambres sont adorables et sont pour la plupart dans un style traditionnel de Zanzibar. Elles sont munies de leur propre salle de bain privative. Petit plus : La terrasse de ce petit hôtel offre une très belle vue sur Stone Town.

Tembo House Hotel***: Si vous êtes un fan du groupe Queen vous pouvez dormir dans la maison natale de Freddy Mercury! En effet le Tempo House Hôtel propose des chambres dans l’ancienne maison de la rock star. Depuis novembre 2019 le premier musée rendant hommage à l’artiste a ouvert à Zanzibar, le Freddy Mercury Museum.

Emerson Spice Hotel*** : Cet hôtel exotique vous invite à un voyage authentique dans ses chambres au décor swahili et traditionnel. Très hautes de plafonds, les chambres ont des murs colorés et des fresques peintes à la main. La petite cour intérieure de l’hôtel et sa petite piscine rappelant les riads marocains rajoutent au charme de cet endroit féérique.
En prime, l’hôtel dispose d’un magnifique restaurant sur son toit-terrasse où régulièrement des spectacles de musiques et de danses ont lieu.

Nos conseils et nos coups de coeur à Stone Town

Les plages de Stone Town

Stone Town borde l’Océan Indien avec de petites plages qui sont moins propices à la baignade qu’ailleurs sur l’île.

Nous vous conseillons de vous diriger vers le nord à Bububu, pour commencer à avoir des plages sympathiques.

Profitez également des excursions en bateau à la journée, depuis Stone Town, pour aller vous baigner dans les petites îles situées à proximité de la ville. De beaux bancs de sable fin combleront vos envies de plages et de baignades.

Les bonnes adresses de Stone Town

Les Restaurants :

-Two Tables : Ce restaurant est avant tout une expérience typiquement locale et exclusive. Vous mangez directement chez l’habitant une cuisine familiale en découvrant des plats locaux traditionnels.

-Tea House Restaurant: Situé sur le toit-terrasse de l’hôtel Emerson Spice ce restaurant vaut le détour : Pour son rooftop, ses plats locaux et ses spectacles quotidiens de musiques et chants traditionnels.

Le Spa traditionnel:

Mrembo Spa : Ce spa traditionnel créé par une allemande engage des femmes de Zanzibar et les personnes isolées comme les malentendants et non-voyants. L’humain est au cœur de la politique de l’établissement et l’expérience pour le client est marquante. Les prestations sont de qualité et vous pouvez repartir avec de nombreux produits de beauté originaux.

La vie nocturne de Stone Town

Un petit conseil : N’hésitez pas à rester au moins une nuit dans Stone Town. Les voyageurs ont tendance à ne rester qu’en journée alors que la vieille ville vit une deuxième journée le soir ! Stone Town s’éveille en soirée avec une ambiance chaleureuse à la tombée de la nuit. Vous pouvez marcher le long du port où le soir l’ambiance est animée avec régulièrement des jeunes qui s’amusent à sauter depuis le port dans l’Océan.

  • Le marché de nuit de Forodhani Gardens: représente peut-être le mieux la merveilleuse fusion des cultures et des cuisines de Zanzibar. Chaque soir, après le coucher du soleil, le cœur du quartier historique se transforme en terrain de jeu culinaire. Les nombreux stands de cuisine locale vous proposent des plats très variés : entre pizza, falafel, samoussas, pain à la noix de coco, brochettes de fruits de mer…chacun trouve son bonheur au marché de forodhani Gardens !
  • Meilleur endroit pour admirer le coucher de soleil : L’hôtel Emeron Spice : Avec son rooftop, l’hôtel offre une magnifique vue sur la ville. Vous pouvez aller boire un verre pour admirer le coucher de soleil ou profiter d’un dîner traditionnel dans une ambiance orientale au son de la musique locale.

Achat de souvenirs locaux et solidaires

Nous vous invitons à soutenir l’artisanat local en achetant directement vos souvenirs chez les petits producteurs et artisans locaux. Nous les mettons en valeur tout au long de votre séjour en Tanzanie, et à Stone Town vous êtes particulièrement gâtés. La ville regorge de petites boutiques d’artisans et de coopératives locales.

Les collectivités forment de plus en plus leurs habitants et en particulier les femmes à réaliser des vêtements et accessoires de haute qualité et bien conçus pour les revendre auprès des voyageurs. De cette manière l’argent va directement à l’économie locale.

  • Pour les épices, une excellente coopérative locale réunit 26 petits agriculteurs certifiés biologiques :1001 Organic pratique le commerce équitable d’épices bios à Zanzibar. N’hésitez pas à faire votre plein d’épices dans cette belle coopérative qui vous assurent des produits de grande qualité. Pour plus d’informations nous vous invitons à vous rendre directement sur le site 1001 Organic.
  • Pour l’artisanat local :
    – Rendez-vous au Mrefu art gallery : Cet artiste locale expose et vend des peintures tingatinga, peinture tanzanienne contemporaine fondée par Eduardo Saidi Tingatinga dans les années 60.
    – Les rues de Gizenga et d’Hurumzi sont connues pour leur minuscules boutiques de souvenirs locaux et leurs commerçants de trottoirs.
    Les marchés locaux et authentiques de Darajani et de Forodhani Gardens. 

En dehors de la ville vous trouvez d’autres coopératives présentes sur l’île. Nous soutenons particulièrement les cultivatrices d’algues de Zanzibar qui se sont réunies en coopérative. Elles vous partagent leur savoir-faire et vous concoctent des produits de beautés bios réalisés à base d’algues. N’hésitez pas à repartir avec l’un des souvenirs fabriqués maison, c’est une belle manière de ces femmes fortes.

En plus d’un safari en Tanzanie ou au Kenya, vous pouvez aisément combiner votre séjour à Stone Town avec une exploration du reste de Zanzibar et de ses plages de rêves.