Les activités déconseillées pour un voyage à Zanzibar

Après une aventure riche en émotions lors de votre safari en Tanzanie du Parc National du Serengeti au Cratère du Ngorongoro, rien de mieux que de s’octroyer quelques jours de détente au bord de l’Océan indien. Rendez-vous à Zanzibar pour un séjour inoubliable placé sous le signe du paradis. L’île aux épices que l’on surnomme aussi la perle de l’Océan indien est un combiné de plages de sable blanc, d’eau aux 50 nuances de bleu, et de véritables découvertes historiques et culturelles, notamment lors d’une visite de la pétillante Stone Town.

Les activités ne manquent pas à Zanzibar et les visites sont aussi intéressantes les unes que les autres. Cependant, nous tenions à rédiger cet article pour vous avertir que certaines pratiques sont totalement nocives sur cette si belle île tant appréciée par les voyageurs.

Visiter Zanzibar autrement

Notre envie ? Vous informer un maximum et vous donner accès à ces pratiques/informations avant de booker votre séjour à Zanzibar. Respecter la culture locale et l’environnement sont des règles de base pendant un voyage, mais certaines activités, même si celles-ci paraissent intéressantes et accessibles sur le papier, s’avèrent être totalement nocives et parfois destructrices, que ce soit pour l’environnement ou pour les locaux.

Au delà de certaines activités dont nous allons vous parler dans la suite de cet article consacré à Zanzibar, il convient de rappeler à quel point le respect des traditions est important, notamment le port des vêtements appropriés ! En effet, à Zanzibar, plus de 99% de la population est musulmane. Dans les endroits les plus touristiques mais aussi les plus traditionnels (notamment Stone Town), les voyageurs sont invités à couvrir leurs épaules et leurs genoux.

Les activités à bannir lors d’un voyage à Zanzibar

Revenons au sujet principal, les activités à Zanzibar ! Elles sont nombreuses et cet article vous permettra d’en éliminer certaines que vous avez sans aucun doute pu trouver en effectuant diverses recherches sur internet.

Visiter un centre animalier sur l’île de Zanzibar

Oui, il existe en effet des centres animaliers à Zanzibar, une activité à mettre de côté. L’alternative qui nous semble la plus logique et la plus respectable est celle de découvrir les indénombrables parcs naturels où tous les voyageurs ont la chance d’observer une faune et flore riche, et surtout en totale liberté. Inutile de rappeler que la captivité est une source de stress intense pour les animaux.

Comment est-il envisageable d’imaginer des félins dans de tels endroits, qui plus est, à Zanzibar ? Pour votre voyage de rêve et d’aventures en Tanzanie et à Zanzibar, on vous déconseille absolument cette observation d’animaux sauvages en cage.

Faire des photos « spéciales » Maasaï à Zanzibar

De manière générale, nous apportons une attention particulière au rapport à la photo lors de votre séjour en Tanzanie et à Zanzibar. Nous tenons plus que tout à sensibiliser les futurs voyageurs sur cette pratique, bien souvent isolée et pourtant si présente, notamment à Zanzibar.

Pour rappel, peu importe la photographie souhaitée, il convient de toujours demander la permission avant de capturer le moment, en particulier lorsqu’il s’agit des  locaux. Certains peuvent avoir des croyances particulières quant à l’image, d’autres peuvent être mal à l’aise d’être photographiés, tout simplement.

L’importance de l’échange culturel et du respect mutuel

À Zanzibar, un phénomène se répand de plus en plus sur les longues plages de sable blanc, celui de photographier les Maasaï. Un effet de « mode » partagé sur tous les réseaux sociaux, et malheureusement un nouveau business pour de nombreux zanzibarites aujourd’hui, qui, pour une grande partie, ne sont absolument pas de culture maasaï.  Certains touristes y voient un véritable intérêt « esthétique et dépaysant » et n’hésitent pas à réclamer une photo sans aucun échange préalable avec les locaux.

Lors de vos différentes expériences immersives en Tanzanie, soyez sûrs de faire des rencontres authentiques et sincères, loin de l’attraction touristique qui existent malheureusement au sein de plusieurs communautés.

Notre conseil ? échanger avec les locaux, apprenez à les connaître, posez des questions, et ensuite, envisagez potentiellement d’immortaliser le moment.

Faire une excursion pour nager avec les dauphins à Zanzibar

Oui, c’est souvent le nom apporté à cette attraction touristique bien trop répandue en Tanzanie : « Nager avec dauphins« .  Du côté de Kizimkazi principalement, cette activité est un véritable cauchemar pour les dauphins. De nombreux bateaux à moteur se font la course pour obtenir la meilleure position proche des cétacés, allant parfois jusqu’à les encercler sans aucun scrupule.

Résultat ? des conséquences dramatiques sur les dauphins : décès, troubles du comportements, blessures, etc. Cette activité touristique a changé le niveau de vie des locaux mais elle a surtout un impact direct et très sérieux sur la faune marine : nutrition et reproduction des dauphins totalement perturbées.

Notre conseil pour contrer cette excursion dramatique pour les dauphins ? louer un paddle, un kayak, et provoquez la chance ! Il est tout à fait possible de croiser les dauphins lors d’une telle balade. Enfin, il y a (et heureusement) quelques agences optant pour des pratiques douces et respectueuses des cétacés. Veillez à bien vous informer sur l’agence avec qui vous souhaitez les observer !

Déranger la faune marine

En plus d’éviter les attractions touristiques proposées autour de la rencontre avec les dauphins, nous vous conseillons fortement de ne pas perturber les autres espèces que vous pourrez rencontrer au coeur de l’océan indien. Si vous pratiquez une activité telle que la plongée sous marine ou l’apnée, évitez de toucher les coraux ou les créatures marines que vous pourriez croiser. L’un des fléau les plus importants actuellement à Zanzibar est celui des étoiles de mer.

L’île aux épices est en effet remplie d’étoiles de mer, quelle chance !
Saviez-vous qu’en les portant hors de l’eau, les étoiles de mer risquaient l’asphyxie ? Enfin, les toucher peut provoquer un risque de transmission très perturbant pour son espèce, notamment avec les crèmes que vous pouvez vous appliquer.  Les pêcheurs et guides locaux ne sont pas particulièrement informés sur les conséquences dramatiques qu’elles peuvent subir lorsqu’elles sont portées hors de l’eau. N’hésitez pas à leur expliquer avec attention et les informer de ces pratiques.

Ne pas visiter Prison Island

Créée au XIXe siècle pour servir à la base de prison pour les esclaves, Prison Island fut ensuite utilisée comme centre de quarantaine pour les immigrants indiens en transit vers l’océan indien et souffrant de diverses maladies contagieuses.

Aussi connue sous le nom de Changuu Island, cette petite île au large de Zanzibar est surtout réputée pour sa population de tortues géantes, des tortues d’Aldabra. Située à environ 10 minutes en bateau depuis Stone Town, Prison Island est souvent présentée comme un sanctuaire pour les tortues, mais nombreux sont les voyageurs à avoir pris conscience des conditions de vie dramatiques des tortues sur l’île. En perpétuelle augmentation du nombre de visiteurs, les tortues géantes vivent les unes sur les autres et sont constamment nourries par les voyageurs sur place. Cette visite, autrefois dites de « préservation » est aujourd’hui une attraction touristique extrêmement populaire à Zanzibar.

Le centre de conservation des tortues de Zanzibar

Encore une histoire de tortues ! Sur différents sites touristiques, vous trouverez tout un tas d’informations sur le Turtle Conservation Center, qui, à première lecture, paraît être un centre de conservation engagé. L’historique de cet endroit ? des pêcheurs sauvant des tortues prises au piège dans des filets afin d’éviter le braconnage ! Dans l’idée, nous aurions forcément envie de saluer ce geste, mais dans la réalité des faits, c’est une autre histoire. Nombreuses sont les tortues à finalement rester en captivité plutôt que d’être relâchées… De plus, ces tortues proviendraient également d’oeufs récoltés sur la plage. À en croire les nombreuses photos circulant sur les réseaux, elles sont d’ailleurs très régulièrement en interaction avec les voyageurs de passage ici qui n’hésitent pas à les nourrir pour les attirer. Vous l’aurez compris, un endroit que l’on vous déconseille fortement.

Comme toujours, on vous recommande de vous laisser tenter par des petites sessions de snorkeling, et, avec un peu de chance, peut-être aurez-vous le privilège d’en croiser une ! Rien de mieux que les rencontres inattendues à Zanzibar.

Zanzibar, une île à préserver

Ce petit joyau de l’océan indien mérite plus que tout d’être préservé pour sa richesse naturelle et son patrimoine culturel ! Assurer la préservation de l’île en adoptant des pratiques durables et en encourageant la sensibilisation des futurs voyageurs nous paraît être essentiel lors d’un séjour ici. Zanzibar a une histoire culturelle riche, avec une influence swahilie, arabe, indienne et européenne. La préservation des sites historiques, des bâtiments traditionnels et des pratiques culturelles est essentielle pour maintenir l’identité unique de l’île.

village et plage jambiani à zanzibar

Nous vous encourageons vivement à soutenir les initiatives locales de l’île !

Quelques adresses et activités engagées que vous pourriez découvrir lors de votre prochain voyage à Zanzibar :

  • L’Ong Marine cultures, située à Jambiani, lance des projets de conservations à petite échelle, notamment avec le développement de l’aquaculture écologique. En collaboration avec les locaux et les autorités, l’association proposent différentes activités afin de protéger et restaurer les écosystèmes marins.
  • Rendez-vous au Blue Oyster pour une balade à bord du dhow (bateau en bois traditionnel utilisé depuis des siècles à Zanzibar) de Capitaine Zappy ! Le Blue Oyster travaille avec ce pêcheur zanzibarite depuis plusieurs années maintenant.
  • Explorer Jambiani et découvrir ses différentes activité engagées : notre guide complet sur Jambiani

boutre de zanzibar

Après avoir lu cet article, vous avez désormais les clés en main pour découvrir l’île de Zanzibar autrement et adopter des pratiques durables ! Combiner la Tanzanie et Zanzibar est souvent le choix de nombreux voyageurs. Quoi de mieux que de débuter un séjour placé sous le signe de l’aventure et du partage pour terminer tout en détente les pieds en éventail lors pourquoi pas, de votre voyage de noces à Zanzibar