Que faire à Arusha ? Que visiter, où dormir, comment se déplacer ?

Arusha est une ville incontournable pour quiconque visite le Nord de la Tanzanie. Beaucoup de voyageurs y passent un ou plusieurs jours, au début ou à la fin de leur safari en Tanzanie.

Nombreux sont ceux qui nous demandent : « Cela vaut-il le coup de rester à Arusha ? Qu’y a-t-il à faire ? Où dormir ? ».

La ville et ses alentours ont de nombreux trésors pittoresques et culturels à vous offrir. En plus d’une visite solidaire de la ville vous pouvez découvrir la belle biodiversité du Parc National d’Arusha !

Vous découvrez la nature foisonnante autour du Mont Meru qui culmine au cœur du parc. Deuxième plus haut sommet d’Afrique ce volcan et sa région vous offrent une grande diversité de paysages et de vie animale.

Ses lacs alcalins et d’eau douces, en passant par la brousse, les prairies, les marécages et les forêts d’altitudes sont l’habitat de nombreuses espèces et de plus de 500 variétés d’oiseaux !

Voici donc nos petits conseils pour organiser votre séjour à Arusha et dans les alentours !

Arusha, centre névralgique du Nord Tanzanien

Située à 45km de l’aéroport international du Kilimanjaro, où arrivent la majorité des voyageurs, et au pied du Mont Meru, le 2ème plus haut sommet du pays. La ville se trouve à 1 540m d’altitude et ses alentours se composent de grands champs de café, blé et maïs.

Arusha est une ville typique de la Tanzanie : le marché où se pressent les locaux pour acheter des fruits et légumes, les artisans qui travaillent sur le bord de la route, et les petites échoppes de rues pour acheter un morceau de viande ou du tissu.

Quelles activités faire à Arusha ?

Visiter la ville d’Arusha

Si vous n’avez qu’une seule journée, commencez déjà par arpenter la ville ! Même s’il n’y a pas beaucoup de monuments ou de musées, une balade dans Arusha vous en apprendra énormément sur le mode de vie et la culture Tanzanienne !

Vous pourrez vous rendre dans les marchés locaux et déambulez dans les rues.

Nous proposons aussi à nos voyageurs une visite d’Arusha locale et solidaire ! Vous partez avec Gerald, l’un de nos guides locaux, pour découvrir la ville où il vit à sa manière.

Vous choisissez votre mode de transport pour la journée : à pieds et en dala-dala (le bus local) ou en vélo, pour une journée au rythme Tanzanien.

Découverte culturelle et culinaire à Arusha

Vous quittez le petit village de Gerald, à proximité d’Arusha, en longeant les fermes. En arrivant en ville, Gerald vous montre ses boutiques préférées, et s’arrête dire bonjour à ses amis. Il vous présente les principaux bâtiments de la ville et vous conduit au marché local, pour quelques achats de fruits et légumes.

Vous vous rendez ensuite chez Mama Gerald, la mère du guide, qui possède un petit « restaurant » dans une ruelle au calme. Vous allez préparer des plats traditionnels avec elle et les déguster tous ensemble.

C’est une bonne occasion de découvrir les plats typiques de la Tanzanie pour vous, et c’est également une grande fierté de vous accueillir pour Mama Gerald. Avant les voyageurs d’Endallah, elle n’avait jamais accueilli d’étrangers dans son échoppe.

Rencontre et soutien solidaire à une ONG locale

L’après-midi, vous poursuivez votre visite d’Arusha en allant à la rencontre d’une ONG inspirante : Albinos PeaceMakers.

Martha Mganga, une femme albinos née en Tanzanie a créé cette organisation pour aider les albinos de son pays. Ils sont victime de stigmatisation, d’exclusion sociale et de massacres, car les « sorciers » pensent qu’ils apportent la richesse à celui qui les sacrifie.

Martha a mis en place plusieurs programmes de sensibilisation qui ont des résultats spectaculaires, et elle a à cœur de sensibiliser également nos voyageurs sur cette cause, encore méconnue. Pour chaque visite, Endallah reverse 5$ par voyageur à l’ONG.

Découvertes des villages et rencontres

Il est très facile et rapide de sortir d’Arusha pour se retrouver dans les verts environs. Vous pouvez choisir de passer quelques jours dans un village, chez l’habitant pour découvrir le mode de vie et partager des moments simples mais inoubliables avec vos hôtes.

Nous proposons par exemple à nos voyageurs de passer quelques jours chez l’un de nos guides dans son petit village de Shangarai.

Vous pouvez par exemple découvrir les plantations locales (fermes caféières, bananeraies, avocatiers etc …), aller vous baigner dans la rivière du village avec les enfants et préparer des repas avec votre hôte.

Vous pouvez également étendre votre séjour et partir en vélo jusqu’au Lac Duluti pour une balade en canoé par exemple !

Faire un safari au Parc d'Arusha ... ou ailleurs !

Même lorsque l’on est en ville, la savane n’est jamais très loin ! Vous pouvez profiter de votre séjour à Arusha pour faire un safari au Parc d’Arusha.

Ce parc permet d’observer notamment des primates, des oiseaux comme les flamants roses et d’observer de plus près le majestueux Mont Meru. Des safaris à en canoë et à pied vous sont proposés.

Pour les plus sportifs vous pouvez gravir le Mont Meru et observez depuis son sommet une vue magnifique sur la région et le Kilimanjaro!

Vous retrouverez un peu plus bas dans l’article les rubriques consacrés au Parc d’Arusha et à l’ascension du Mont Meru avec toutes les activités et informations détaillées.

Sur la journée, il est également possible de faire une excursion au Parc du Tarangire ou au Parc du Lac Manyara et de revenir le soir à Arusha !

Safari au Parc National d'Arusha

La ville d’Arusha n’est souvent qu’un point de chute pour les voyageurs entamant un circuit des parcs du nord de la Tanzanie. Pourtant la région mérite de s’y attarder et a l’énorme avantage d’offrir une faune et une flore riches à proximité de la ville.

En effet le beau parc national d’Arusha est la réserve naturelle la plus proche de la ville. En seulement une bonne demie heure de trajet vous prenez un grand bol d’air frais et êtes plongés dans une végétation luxuriante. C’est un excellent point de démarrage pour s’acclimater et avoir un magnifique aperçu de ce que vous réserve le reste de votre voyage !

Idéal pour les safaris en famille en Tanzanie et les petits budgets, ce parc permet de découvrir la vie sauvage tanzanienne à coût réduit, avec des frais d’entrée accessibles et des hébergements économiques en ville.

D’un point de vue pratique, la proximité avec la ville permet d’avoir accès aisément à de nombreux magasins et facilités. Vous privilégiez les excursions plus courtes et jonglez plus facilement entre safari, immersion locale et activités culturelles.

Présentation du Parc d'Arusha

  • Superficie : Le parc Arusha a été pendant de nombreuses années le plus petit parc de Tanzanie avec une superficie de 137 km2. Par la suite son territoire s’est agrandi sur une zone de 542 km2.
  • Accessibilité : Cette biosphère à l’atout majeur d’être le parc national du nord le plus proche d’Arusha, en étant à seulement 45mn de route du centre ville.
  • Frais d’entrée : 53 USD par adulte / 18 USD par enfant (5 – 15 ans)

Bien que petit par sa taille, ce parc à beaucoup à offrir ! Ne vous fiez pas à la superficie de ce petit bijou, il ne manque pas de paysages impressionnants et de vie sauvage !

Dominé par le Mont Meru, 5ème plus haut sommet d’Afrique qui culmine à 4 566m, l’endroit se compose de paysages pittoresques dans trois zones distinctes.

Le nord-est accueille les lacs alcalins peu profonds de Momella et sont le refuge de nombreux oiseaux aquatiques. Au sud-est le cratère Ngurdoto forme une grande prairie. Depuis ces deux parties du parcs, on peut admirer par temps clair les deux plus grands sommets de la Tanzanie, le mythique Kilimanjaro et le mont Meru !

Ce dernier se situant à l’ouest du parc est moins connu et à donc l’avantage d’être beaucoup moins fréquenté. Tout comme le Kilimanjaro, il est possible d’en faire l’ascension et de réaliser un trek hors des sentiers battus. A ses pieds, le cratère Meru canalise la rivière Jukukumia.

Quels animaux voir à Arusha?

La variété des paysages du parc d’Arusha englobe une belle diversité de vie sauvage. Arusha représente un important refuge écologique pour les espèces dont la conservation est préoccupante et pour les espèces endémiques. La région du Mont Meru abrite plus de 50 espèces de mammifères.

La forêt entourant Ngurdoto est l’un des meilleurs endroits en Tanzanie pour voir de nombreux primates forestiers comme des singes bleus. C’est un des rares lieux où l’on peut observer des colobes noirs et blancs.

Ailleurs dans le parc vous observez des zèbres, girafes, cobes, élands… Vous craquez pour les antilopes naines, les diks-diks et êtes impressionnés par la taille massive des buffles.

Dans les eaux du lacs et ses alentours vous pouvez croiser un hippopotame et des phacochères cachés avec leur petits dans les hautes herbes.

Environ 200 éléphants résident plus ou moins dans le parc, mais ils ont tendance à s’en tenir à la zone forestière du Mont Meru. Les observer n’est donc pas évident et vos chances de les voir se concentrent en particulier le long de la route, vers le cratère de Meru.

Pour apercevoir des félins il est préférable de combiner ce safari avec un autre parc. Ici vos chances de les voir sont maigres. Les quelques prédateurs qui vivent dans les environs comme le lion, le léopard et la hyène tachetées sont en minorité et se font très rares.

Quels oiseaux voir à Arusha?

Le parc national d’Arusha est un petit bijou pour les ornithologues en herbe!

Plus de 500 espèces d’oiseaux ont été enregistrées dans le domaine avec une variété impressionnantes d’oiseaux aquatiques et d’espèces forestières.
Les oiseaux arboricoles sont très présents.

Vous pouvez admirer les jolies huppes coiffant les touracos, les plumages brillamment colorés des petits trogons…Vous trouvez également différentes espèces d’aigles comme ceux couronnés, pêcheurs et les aigles de Verreaux.

Une multitude d’oiseaux aquatiques cohabitent dans les eaux du parc avec de nombreux échassiers dont des flamants roses, pélicans, ibis

Que faire au Parc d'Arusha?

Un autre point fort du parc est de proposer des visites originales en parcourant ses paysages à couper le souffle avec des safaris à pieds et en canoë. Tout au long de votre chemin vous profitez de magnifiques points de vue sur le Mont Meru.

Safari à pied à Arusha

Le parc d’Arusha avec celui du Manyara a la particularité de proposer des safaris à pied accompagné d’un ranger. Cette promenade en plein air est la bienvenue pour tous après un long trajet assis en avion.

En particulier dans le cadre d’un voyage en famille, les parents apprécient de pouvoir se dégourdir les jambes en pleine nature avec leurs enfants, sans cumuler la fatigue de la route. Vos plus petits sont alors récompensés d’un long voyage en découvrant rapidement les animaux et les magnifiques décors de la savane ! A travers les plaines vous pouvez observer des girafes et autres animaux déambulant à quelques mètres de vous seulement !

Excursion en canoë à Arusha

Cette excursion panoramique est un safari guidé en canoë sur le lac Momella, en plein cœur du parc d’Arusha. Vous vous laissez flotter le long du lac et à chaque détour vous découvrez de nouveaux paysages.

Vous avez l’occasion d’admirer des espèces endémiques s’abreuvant au bord de l’eau ; des buffles, antilopes ou autres espèces se prélassant le long du rivage.

Le silence, ponctué des chants des oiseaux et des mouvements des hippopotames dans l’eau, crée une atmosphère paisible. C’est un excellent moment de bien-être pour se ressourcer.

Conseils pour un safari à Arusha

Meilleur période : Le parc se visite tout au long de l’année pour les amoureux des oiseaux, en particulier entre novembre et avril. Durant de cette période les oiseaux migrateurs d’Europe et d’Afrique du Nord sont présents et les oiseaux locaux se parent de leur plumage nuptial en vue de la saison des amours.

Durée conseillée : Visite d’une journée dans le parc d’Arusha.

Notre avis : un très bon parc d’introduction pour un safari et un bon choix pour une excursion à la journée depuis Arusha. Un incontournable pour les amateurs d’oiseaux et ceux qui souhaitent faire un safari à pieds ou en canoë !

L'ascension du Mont Meru

Pour les plus sportifs d’entre vous, l’ascension du Mont Meru est également une possibilité. Elle s’effectue souvent sur 3 ou 4 jours et permet d’atteindre 4 566m d’altitude. Cette randonnée nécessite un bon niveau de randonnée car les derniers passages entre l’arrête du cratère et le point culminant sont techniques.

Moins connu que son mythique voisin, le mont Meru vous assure un trek authentique en toute tranquillité loin des voyageurs qui peuvent parfois se retrouver nombreux au Kilimanjaro. La randonnée au bord du cratère est spectaculaire et depuis le sommet vous découvrez une vue à 360 degrés d’où vous pouvez voir le Kilimanjaro!

Le trek en lui même est un safari à pied incroyablement gratifiant. Vous sillonnez de multiples habitats où vous pouvez rencontrer des girafes, phacochères, antilopes… Vous êtes presque certains de voir des singes, buffles et un large éventail d’oiseaux!

Grimper le Mont Meru demande une bonne préparation pour vous acclimater à l’altitude. Ne sous-estimez pas cette ascension car c’est une montée difficile! Le Mont est assez élevé pour provoquer le mal des montagnes, il est donc important de respecter les consignes et d’écouter son corps. N’hésitez pas à consulter notre rubrique consacré à la bonne préparation d’une ascension dans notre article dédié au Kilimanjaro.

La région du Mont Meru a été d’abord habitée par des Maasaï, éleveurs de bétails. Par la suite, au 17ème siècle les tribus WaMeru et WaChaga migrèrent dans le secteur. Les derniers à s’installer fûrent les WaArusha.

Le mont Meru se situe à l’est de la vallée du Grand Rift africain qui a été formé il y a 20 millions d’années et qui s’étend de la Turquie au Mozambique.

La dernière preuve d’activité volcanique remonte à 1877. Depuis, des fumerolles sporadiques ont été enregistrées, signe que Mont Meru est un volcan dormant alors que Ngurdoto est complètement éteint.

Le cratère du Mont Meru fut donc formé d’une vaste explosion résultant de l’accumulation des gazes et de la pression contenus dans son cône. Il y a six mille ans, une série de violentes explosions ont causé l’effondrement du pan de mur Est du cratère. Cet événement créa des coulées de boues massives composées d’eau, de terre, de roches et de lave.

Ces coulées ont donné naissance à de nombreux lacs. Il y a 1800 ans, un nouvel affaissement de la caldeira a également changé le cours de la rivière, ce qui a drainé les lacs. Tous sont donc aujourd’hui fermés, exception faîte du « Small Momella ». C’est dans ce dernier que les safaris en canoë sont possibles.

Où dormir à Arusha ?

Il existe un nombre important de lodges à Arusha, à tous les niveaux de prix !

Dans les lodges très accessibles en termes de prix, l’Outpost Lodge est l’un de nos préférés, pour son emplacement au calme et sa jolie piscine. Pour les gourmets et pour ceux qui ont un budget plus conséquent, nous conseillons le Onsea House, dont le restaurant, dirigé par un chef Belge, a été élu plusieurs fois Meilleur Restaurant de Tanzanie !

Une option moins chère et encore plus authentique est de dormir en chambre d’hôtes ou chez l’habitant, pour partager de bons moments avec les habitants tout en profitant d’un peu de confort. N’hésitez pas à nous faire part de vous souhaits et nous vous conseillerons !